lundi 7 septembre 2015

Visite ostéopathique ; 07/09/15

Première visite ostéo pour le mouton.. J'étais légèrement.. Comment dire.. Stressée..



Bah oui parce qu'une visite osthéo, en plus de vous apporter des donnés concrètes sur l'état de votre cheval, je trouve que ça offre aussi la possibilité d'avoir un "regard extérieur" et du recul sur le travail qu'on mène sur son cheval. 
On peut ainsi plus ou moins l'ajuster, constater s'il est juste ou non, ou tout du moins sur la bonne voie. 

J'avais un peu peur que les constats d'Angélique me mettent face à mon incompétence et mes bêtises..



Ayant à 98% du temps travailler seule, j'étais donc très enthousiaste et en même temps assez craintive à l'idée de découvrir les résultats d'Angélique. 

Heureusement, énorme soulagement et mine de rien petite satisfaction de découvrir que petit poney va vraiment bien et qu'à part deux séquelles de notre accident (nous nous sommes fauchés sur une route il y a plus d'un an)  et des cervicales légèrement bloquées, le bonhomme est très souple, et dixit angélique: va très bien!


Et a désormais un nouveau dos!


Au delà du plaisir que j'ai éprouvé en constatant le travail très professionnel d'Angélique, (qui a été très à l'écoute, super rassurante, et vraiment progressive dans ses manipulations de Kumo), j'ai été ravie de ressentir dans son discours un rejet du rollkur, un attachement au pied nu ou au ferrage bien fait, à la vie en plein air et en troupeau, etc.. 
Mes expériences personnelles avec des professionnels de la santé du monde équin ont été -heureusement- rares, mais j'ai parfois été spectatrice et auditrice de choses bien souvent peu réjouissantes et allant, à mon sens, trop souvent à l'encontre du réel confort et bien être du cheval, contrairement à celui de son cavalier.. Cet autre son de cloche m'a particulièrement enchantée!

En tout cas je la conseille vivement si vous êtes dans la région rennaise! 

On continue donc notre bout de chemin, en recherchant au maximum une attitude basse et longue (et non ronde!) dans le travail en selle (et aussi à pied, lorsque je fais des séances de "gymnastique" en longe), même si nous en sommes toujours au travail sans contact permanent.
Sinon on va retravailler la prise des pieds. Ça a toujours été notre petit bête noire ce paramètre. On l'avait bien réglé avec le clicker, mais je pense qu'il manque encore de fitness émotionnel pour les donner sans se poser de question à quelqu'un d'inconnu, et répondre réellement à l'action des mains en porc-épic. Donc à revoir avant la prochaine venue d'Angélique :) !

1 commentaire:

  1. Quel plaisir de tomber sur ton blog ! Je te suivais il y'a déjà un petit moment sur le forum passion haflinger où j'adorais lire tes comptes rendus parsemés de gif en tout genre et d'une touche d'humour très appréciable ! J'ai lus chacun de tes articles et ils sont tous plus passionnant les uns que les autres. Très beau travail avec ton frisé et je suis admirative devant tant de connaissances et de réflexions !!

    RépondreSupprimer